La Fondation Daniel et Nina Carasso, un acteur engagé dans le dialogue arts, sciences et société depuis sa création

01 Février 2018

Depuis 2010, La Fondation Daniel & Nina Carasso, sous l’égide de la Fondation de France, soutient et accompagne des projets dans le domaine de « l’art citoyen », comme vecteur d’épanouissement personnel, mais aussi comme moyen d’exercice de la citoyenneté et de compréhension de la société. Son objectif est de mettre l’art au cœur de la cité pour comprendre, rapprocher et transmettre mais aussi composer les savoirs. A travers son axe « art citoyen », la fondation accompagne des actions en faveur de l’éducation et la diffusion artistiques permettant d’avoir un regard à la fois sensible et critique sur le monde.

Elle encourage également le croisement de l’art avec les sciences dans des projets de recherche-création qui inventent des nouveaux modèles de construction du savoir autour des questionnements majeurs de notre société. Avec la conviction que l’ère que nous vivons appelle à une approche transdisciplinaire par la mobilisation des forces créatrices des arts et des sciences, la Fondation Daniel et Nina Carasso a initié l’Appel à projets « Composer les savoirs pour mieux comprendre les enjeux du monde contemporain ».

Depuis 2015, cet appel à projets lui a permis d’identifer et de soutenir une cinquantaine de projets* de coopération entre artistes et scientifiques qui expérimentent d’autres voies de compréhension de phénomènes actuels : changement climatique, migrations, accélération des connaissances, gestion des ressources, inégalités géographiques et économiques…

 

Des projets transdisciplinaires :

Parmi les nombreux projets soutenus par la Fondation Daniel et Nina Carasso dans le cadre de son appel à projets « Composer les savoir pour mieux comprendre les enjeux du monde contemporain », on retrouve :

  • Le projet « Arts photoniques » de l’Institut d’Optique Graduate School

L’Institut d’Optique, école d’ingénieur (Paris- Saclay) spécialisée dans la photonique (sciences et techniques de la lumière), accompagne ses élèves dans la prise en compte des enjeux sociétaux de la lumière en vue de contribuer à la transition technologique de notre époque. Cette formation comprend : des séminaires, des échanges, des réalisations d'œuvres et la diffusion des pièces produites par les élèves, tant comme objet réflexif que comme support d’animation pédagogique.

  • Le projet « Les Calanques territoire de sciences sources d’inspiration » du Parc National des Calanques

Le Parc national des Calanques, l'Institut Pythéas et la Fondation Camargo se sont associés pour inviter huit artistes internationaux pour une résidence d'un mois : Ryo Abe, Julien Clauss, Nicolas Floc’h, Franck Gérard, Lisa Hirmer, Katie Holten, João Modé et Shanta Rao. Sur un texte rédigé par Gilles Clément, et en compagnie de chercheurs, d'agents et d'usagers du parc, ces 8 artistes vont réfléchir, échanger et réinventer les questionnements des liens à la nature pour les habitants d'une métropole dans le contexte exemplaire des Calanques.

  • Le projet « Nouveau Curriculum, art, agro-écologie et savoirs paysans vers le développement rural-durable » de Campo Adentro – Inland

En lien avec des universités d’agronomie, paysagisme et Beaux-arts en Espagne et à l’international, le projet réunit des artistes, universitaires, étudiants, collaborateurs et une équipe locale qui est en charge d’inventer une économie basée sur la création et la production, au-delà du tourisme qui prédestine le monde rural à la patrimonialisation.
 

Différentes illustrations vidéos des projets soutenus sont également à découvrir sur la chaîne YouTube de la Fondation Daniel et Nina Carasso avec entre autres « Ré-actions II » : un projet de recherche-action sur la place de l’art dans l’accompagnement à la reprise d’activité pour des personnes ayant des diffcultés à s’inscrire dans un projet de vie, porté par La Collecterie ou encore « Organoïde », l’aventure de l’Institut Pasteur et de l’artiste Fabrice Hyber qui explique de manière ludique et pédagogique les découvertes de l’Institut Pasteur et les enjeux de la recherche.

 

La création d’une chaire arts & sciences

 

 

 

 

 

La Fondation Daniel et Nina Carasso s’est associée en septembre 2017 à L’École polytechnique et l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs pour créer la première chaire « arts & sciences » à rayonnement national et international. Cette chaire est désormais un espace de recherche unique : de formation, de médiation et de ressources pour les multiples initiatives qui émergent en Europe et dans le monde.

« Après trois années de l’appel à projets « Composer les savoirs », dédié à l’interaction entre arts et sciences pour mieux comprendre les enjeux du monde contemporain, la Fondation Daniel et Nina Carasso se réjouit de s’être engagée dans cette chaire qui marque une étape majeure sur cette thématique. Son premier évènement grand public intitulé « Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être » proposera un moment de dialogue renouvelé entre artistes, scientifques, penseurs et grand public. » explique Anastassia Makridou-Bretonneau, responsable du programme art citoyen au sein de la Fondation Daniel et Nina Carasso.

 

Un événement arts & sciences inédit les 2 et 3 février

 

 

 

 

 

Symbole de sa volonté d’engager le public dans ce dialogue arts & sciences, la Fondation Daniel & Nina Carasso organise avec ses partenaires "Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être", un événement inédit arts & sciences pour imaginer demain autour de rencontres, d’ateliers et de performances ; lequel se tiendra pendant 36h au sein de la Cité internationale des arts à Paris.

L’événement débutera avec l’organisation d’un séminaire intitulé "Composer les savoirs" faisant écho à l’axe de travail éponyme de la Fondation. Evénement dans l’événement, ce séminaire rassemblera le vendredi 2 février de 9h à 13h une cinquantaine de porteurs de projets* coopératifs et expérientiels « arts & sciences » soutenus par la Fondation. Un des objectifs sera d’établir une cartographie des enjeux de leurs multiples démarches et esquisser un horizon commun.

 

A travers l’ensemble de ses initiatives, la Fondation Daniel et Nina Carasso entend ouvrir une nouvelle voie pour appeler à une production transdisciplinaire : rassembler les énergies, tisser des liens, croiser les récits de l’avenir que nous souhaitons construire.

 

Téléchargez le communiqué de presse complet en PDF

 

*45 porteurs de projets
Appelboom - La Pommerie, Artconnexion, Assemblée Artistique des Diversités Numériques, Atelier des jours à venir, Autofabricantes - Medialab Prado, Aula de las Artes - U. Carlos III, Basurama, BBB Centre d’art, Campo Adentro – Inland, Centre d’art et du paysage de l’île de Vassivière, Centre d’art La Panera, COAL - Coalition pour l’art et le développement durable, Commune de Caulnes, Compagnie de dance Shonen, Council, Ecole Nationale Supérieure de la Photographie, Ecole Normale Supérieure Louis-Lumière, Fabrique Autonome des Acteurs, Fonds de Dotation Physique de l’Univers, Hangar, Hexagone Scène Nationale Arts Sciences, Intermediae - Matadero Madrid, Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain EHESS - CNRS, Institut National de la Recherche Agronomique, Institut d’Optique Graduate School, Institut Pasteur, Laboral - Centre d’Art et de Création Industrielle, Laboratoire Associatif d’Art et de Botanique (LAAB), Laboratoire - Structures formelles du langage (CNRS), La Collecterie, L’Echangeur - CDCN Hauts de France, Le Fresnoy - Studio National, MUSAC - Museo de Arte Contemporáneo de Castilla y León, Música en vena, Observatoire de l’Espace – CNES, Origens Media Lab, Parc National des Calanques, PiNG, Sciences Po Bordeaux - Laboratoire de recherche, « Les Afriques dans le monde », Sciences Po Paris – SPEAP, Théâtre du Grabuge, Théâtre du Grain, Transductores - Asociació Mediación TRNS, Université Aix-Marseille, Universidad de Murcia, Universidad de Santiago de Compostela

La Fondation Daniel et Nina Carasso
Retrouvez désormais toute l’actualité art citoyen de la Fondation Daniel et Nina Carasso sur Twitter @art_citoyen, #artcitoyen «L’art citoyen, comme vecteur d’épanouissement personnel, mais aussi comme moyen d’exercice de la citoyenneté et de compréhension de la société» et sur YouTube : Fondation Daniel et Nina Carasso

www.fondationcarasso.org

Informations pratiques sur l’événement « Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être »
Cité internationale des arts, 75004 Paris
Du vendredi 2 février 10h au samedi 3 février 22h
36 heures en continu
Entrée libre sous réserve des places disponibles* 

*À l’exception de la Discontrol Party (billetterie : ww.micadanses.com/billetterie) et du Séminaire « Composer les savoirs » dont la participation est exclusivement sur invitation