LES MEMBRES DU COMITE DU PRIX POUR LE PREMIO 2015

Le Comité du Prix de l'édition 2015 était présidé par Marina Nahmias, Présidente de la Fondation Daniel et Nina Carasso, et était composé de :

  • Barbara Burlingamme, Ancienne Directrice adjointe de la division nutrition à la Food and Agriculture Organisation (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture - FAO)
  • Nicole Darmon, Directrice de recherche à l’Unité mixte de recherche en nutrition humaine de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm) et de l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA) à Marseille
  • Jessica Fanzo, Professeure Associée d’Éthique et de Politiques alimentaires et agricoles mondiales à la School of Advanced International Studies (SAIS), du Berman Institute of Bioethics, de l’Université Johns Hopkins, aux États-Unis
  • Claude Fischler, Sociologue, Directeur de recherche émérite au Centre National de Recherche Scientifique (CNRS)
  • Emile Frison, Ancien Directeur Général de Bioversity International
  • Michel Griffon, Conseiller scientifique à l’Agence Nationale de la Recherche (ANR)
  • Timothy Lang, Professeur de Politiques de nutrition au Centre for Food policy, City University London
  • Jennie Macdiarmid, Chargée de recherche principale au sein du Groupe de recherche sur la Santé publique et la Nutrition de l’Université d’Aberdeen
  • Agnès Martin, Directrice Science et Nutrition Europe pour Danone Nutricia Research
  • Ricardo Uauy, Professeur de Santé publique et de Nutrition à la London School of Hygiene and Tropical Medicine (École londonienne de Santé publique, de Nutrition et de Médecine tropicale – LSHTM)
photo
Barbara Burlingame
Ancienne Directrice adjointe de la division nutrition à la Food and Agriculture Organisation (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture - FAO)
Consultante indépendante en nutrition

Carrière universitaire

  • Licence en Sciences de la nutrition et toxicologie environnementale, Université de Californie, Davis, États-Unis
  • Doctorat (PhD) de l’université de Massey, Nouvelle-Zélande

Parcours professionnel
De 1987 à 1998, Barbara Burlingame a travaillé pour le New Zealand Institute for Plant and Food Research (Institut néo-zélandais de recherche sur l’alimentation et les cultures). En 1995, elle devient Directrice du Réseau international des systèmes de données sur l'alimentation INFOODS. En 1998, elle rejoint la FAO, d’abord en tant que Senior Officer puis en tant que Directrice adjointe de la division Nutrition.
Elle quitte la FAO en 2014 pour devenir Consultante indépendante en nutrition.

Principaux domaines d’expertise
Le Dr. Burlingame a notamment travaillé sur la composition des aliments, les besoins nutritionnels, la biodiversité pour l’alimentation et la nutrition, et les régimes alimentaires durables. Ces deux derniers sujets concentrent aujourd’hui la majorité de ses recherches.

Collaborations
Dans sa carrière, Barbara Burlingame a fourni des avis à différents gouvernements ainsi qu’à la Commission du Codex Alimentarius, établissant les normes alimentaires internationales sous la tutelle de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de la FAO. Elle a été pendant treize ans la rédactrice en chef du Journal of Food Composition and Analysis, une revue scientifique internationale publiée par Elsevier. Elle était aussi membre du conseil éditorial de la revue Life Sciences, également publiée par Elsevier. La Société royale de Nouvelle-Zélande lui a décerné la médaille de la Science et de la Technologie. Membre de plusieurs comités consultatifs scientifiques internationaux, elle est l’auteur de nombreux articles scientifiques, ouvrages de référence et publications de l’ONU. Elle est actuellement Specialty Chief Editor de la nouvelle revue Frontiers in Nutrition and Environnemental Sustainability.

photo
Nicole Darmon
Directrice de recherche à l’Unité mixte de recherche en nutrition humaine de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm) et de l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA) à Marseille
National de Recherche Agronomique (INRA) à Marseille

Carrière universitaire

  • Docteur en Sciences
  • Ingénieur du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), France
  • Ingénieur de recherche à l’INSERM à Marseille, France

Parcours professionnel
Nicole Darmon est nutritionniste, épidémiologiste et directrice de recherche à l’INRA de Marseille. Elle anime des recherches sur la qualité nutritionnelle des aliments et la modélisation des choix alimentaires. Elle conduit aussi bien des recherches interventionnelles que des approches théoriques (modélisation de rations, profilage nutritionnel des aliments...) pour traduire les recommandations (nutritionnelles, toxicologiques, environnementales...) en choix alimentaires réalistes, plus sains et plus durables

Principaux domaines d’expertise
Nicole Darmon est une spécialiste reconnue des inégalités sociales en nutrition. Elle étudie plus généralement les contraintes qui pèsent sur l’alimentation, que celles-ci soient liées aux préférences individuelles ou aux contraintes d’accès physique ou économique à une alimentation de qualité.

Collaborations
Nicole Darmon est également responsable de l’équipe Qualité nutritionnelle des aliments et modélisation des choix alimentaires de l’INRA. Elle est experte auprès de plusieurs organismes publics et organisations non gouvernementales. Elle a publié dans de nombreuses revues scientifiques et a écrit un livre publié aux Editions Lavoisier : « L’équilibre nutritionnel, Le SAIN et le LIM, Concepts de base et nouveaux indicateurs. »

photo
Jessica Fanzo
Professeure Associée d’Éthique et de Politiques alimentaires et agricoles mondiales à la School of Advanced International Studies (SAIS), du Berman Institute of Bioethics, de l’Université Johns Hopkins, aux États-Unis
Lauréate du Premio Daniel Carasso en 2012

Carrière universitaire

  • Doctorat (PhD) en Nutrition de l’Université d’Arizona, États-Unis
  • Diplôme postdoctoral en immunologie de l’Université de Columbia, États-Unis

Parcours professionnel
Jessica Fanzo a débuté sa carrière au service de la santé mondiale, en œuvrant pour le programme de recherche médicale sur le HIV de la Fondation Doris Duke. Elle s’est ensuite tournée vers la nutrition. Entre 2007 et 2010, elle était Directrice de la nutrition au Centre for Global Health and Economic Development (Centre pour la Santé Mondiale et le Développement Économique – CGHED) de l’Earth Institute (l’Institut de la Terre), à l’Université de Columbia. Dans le même temps, elle était également Conseillère régionale en Nutrition pour l’Afrique de l’Est et du Sud au Centre de l’Objectif millénaire pour le développement au Centre international pour la recherche en agroforesterie, au Kenya. En 2010 et 2011, elle était Senior Scientist à Bioversity International, où elle menait leur programme de nutrition. Elle a également été Responsable du Suivi et de l’Évaluation du partenariat inter-agences REACH, qui lutte contre la malnutrition infantile pour le Programme alimentaire mondial des Nations Unies. Avant son poste actuel à l’Université Johns Hopkins, Jessica Fanzo était Professeure Associée de Nutrition à l’Institute of Human Nutrition et au Département de Pédiatrie de l’Université de Columbia, aux États-Unis.

Principaux domaines d’expertise
Les domaines d’expertise du Dr. Fanzo se concentrent sur les approches multisectorielle et systémique de l’alimentation pour assurer une meilleure qualité et une meilleure sécurité alimentaires. Ses recherches regroupent 3 domaines : les liens entre l’agriculture, l’eau et la santé pour améliorer la diversité et la qualité des régimes alimentaires des jeunes enfants et de leurs mères ; l’importance de retrouver des moyens de subsistance pour les populations dans les régions de post-conflit, à travers une meilleure gouvernance des systèmes alimentaires ; et le domaine émergent des régimes alimentaires équitables et durables.

Collaborations
Jessica Fanzo est la première lauréate du Premio Daniel Carasso, qu’elle a reçu en 2012, et est depuis l’ambassadrice de la Fondation Daniel et Nina Carasso pour les systèmes alimentaires durables et sains. Elle participe régulièrement à des projets de développement nutritionnel avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’UNICEF, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies et la Banque Mondiale.

photo
Claude Fischler
Sociologue, Directeur de recherche émérite au Centre National de Recherche Scientifique (CNRS)
Ancien Directeur du Centre Edgar Morin à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS)

Parcours professionnel
Claude Fischler est Directeur de recherche au CNRS. Depuis décembre 2011, il a dirigé l’Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain (IIAC)à l’EHESS, dont fait partie le Centre Edgar Morin, qu’il dirigeait de 2002 à 2013.

Principaux domaines d’expertise
Claude Fischler s’est intéressé aux sur les interfaces entre le biologique et le social dans les comportements et pratiques alimentaires ; aux fonctions sociales, symboliques et esthétiques de l’alimentation ; à la perception du risque et aux crises alimentaires ; à la question de l’obésité et de l’image corporelle ; aux Troubles du Comportement Alimentaire aux usages des nouvelles technologies ; et aux marqueurs et mesures de la qualité de vie. Ses recherches actuelles portent, dans une perspective comparative, sur la commensalité, c’est-à-dire sur les formes et fonctions du manger ensemble, leur évolution, leurs caractéristiques sociales et politiques, et leurs effets possibles en matière de santé.

Collaborations
Claude Fischler a été membre de plusieurs Comités scientifiques de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA). Il a aussi été membre du Comité scientifique du Programme National de Recherche sur le Diabète (PNRD) et membre du Comité de pilotage pour le Programme de Recherche sur l’Alimentation de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA). Il est actuellement membre du Comité stratégique de pilotage du Programme National Nutrition Santé (PNNS), membre du Groupe Consultatif pour la communication sur les risques auprès du Directeur Général de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et membre du Comité d’Orientation Stratégique (COS) pour le Programme National de Recherche sur l’Alimentation à l’Agence Nationale de la Recherche. Il est également l’auteur de plusieurs livres sur l’alimentation, publiés aux Éditions Odile Jacob.

photo
Emile Frison
Ancien Directeur Général de Bioversity International

Carrière universitaire

  • Spécialiste en Pathologie des plantes
  • Maîtrise en Sciences de l’agriculture, Université catholique de Louvain, Belgique
  • Doctorat (PhD) en sciences de l’agriculture, Université de Gembloux, Belgique

Parcours professionnel
Emile Frison a débuté sa carrière en 1979 à l’International Institute of Tropical Agriculture (l’Institut International d’Agriculture Tropicale – IITA) au Nigéria et a travaillé en Mauritanie pour l’Agence des Ét ats-Unis pour le développement international (USAID). En 1987, il a rejoint le International Board for Plant Genetic Resources (Conseil International pour les Ressources Phytogénétiques) et est devenu Directeur régional pour l’Europe de l’International Plant Genetic Resources Institute (l’Institut International des Ressources Phytogénétiques) en 1992. Il a ensuite été nommé Directeur du Réseau international pour l’amélioration de la banane et de la banane plantain (INIBAP) à Montpellier en 1995. Il était Directeur Général de Bioversity International entre 2003 et 2013.

Principaux domaines d’expertise
Le Dr. Frison a consacré l’essentiel de sa carrière à la recherche internationale sur l’agriculture et le développement. Il est spécialisé dans la préservation et l’utilisation de la biodiversité, ainsi que dans les politiques de ressources génétiques. Il s’intéresse particulièrement au développement de la biodiversité agricole en vue d’améliorer la nutrition, la résistance et la durabilité de l’agriculture.

Collaborations
Emile Frison est membre du Conseil d’Administration d’EcoAgriculture Partners et un membre du Genetic Resources Policy Committee (Comité des politiques relatives aux ressources génétiques) au Consultative Group on International Agricultural Research (Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale – CGIAR). Depuis 2008, il est aussi membre du Conseil consultatif international de la Réserve mondiale de semences du Svalbard. La même année, il est nommé Professeur émérite en ressources génétiques à l’Université catholique de Louvain. Entre 2009 et 2013, il était membre du Conseil exécutif du Fonds Fiduciaire Mondial pour la Diversité des Cultures. Enfin, il est auteur et co-auteur de plus de 150 publications scientifiques.

photo
Michel Griffon
Conseiller scientifique à l’Agence Nationale de la Recherche (ANR)

Carrière universitaire

  • Diplômé de L’Institut National Agronomique comme ingénieur agronome et économiste de l’agriculture, Paris

Parcours professionnel
Michel Griffon a débuté sa carrière comme Directeur d’études dans le domaine des politiques agricoles et des politiques de recherche en agronomie à la Sedes – Caisse des dépôts et consignations. Puis, de 1982 à 1986, il est Sous-Directeur de la recherche et Secrétaire des programmes au Ministère de la Coopération français. Il est ensuite Chargé de l’économie à la direction scientifique du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD). En 1989, il crée une unité de recherche en prospective et politique agricole, qu’il dirige jusqu’en 1999. À la même époque, il dirige d’autre part le campus « Développement durable » du Jardin d’agronomie tropicale de Paris. En 1998, il devient Secrétaire de l’évaluation des centres internationaux de recherche agronomique à la Banque mondiale, sous l’égide du Président de l’Académie des sciences des États-Unis. En 1999, il est nommé Directeur scientifique du CIRAD, où il reste jusqu’en 2005. À cette date, il rejoint l’ANR comme Chef du département Écosystèmes et Développement durable jusqu’en 2007, puis comme Directeur Général adjoint jusqu’en 2011.

Principaux domaines d’expertise
Michel Griffon possède la double compétence d’ingénieur agronome et d’économiste. Il est spécialiste de l’agriculture écologique, de l’économie du développement, des politiques agricoles (notamment dans les pays en développement) et du développement durable.

Collaborations
Au cours de sa carrière, Michel Griffon a été membre du Comité consultatif de l’International Food Policy Research Institute (Institut International de Recherche sur les Politiques Alimentaires – IFPRI) à Washington, membre du Conseil scientifique de l’Institut National de la Recherche Agronomique – INRA) et membre du Conseil scientifique des centres français de recherche en Asie. Il a aussi été Président du Comité scientifique et technique du Fonds français pour l’environnement mondial. Il est actuellement membre de l’Académie d’agriculture de France et préside l’Association internationale pour une Agriculture Ecologiquement Intensive (AEI). Il participe aux comités de rédaction de nombreuses publications : Le Quarterly Journal for International Agriculture, l’Institutional Economics Series et la Revue Projet. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages de référence sur l’agriculture et le développement durable.

photo
Timothy Lang
Professeur de Politiques de nutrition au Centre for Food policy, City University London

Carrière universitaire

  • Docteur (PhD) en Psychologie sociale de l’Université de Leeds, Royaume-Uni

Parcours professionnel
Timothy Lang est diplômé d’un doctorat en psychologie sociale. Dans les années 1970, il devient agriculteur et c’est alors qu’il commence à s’intéresser aux politiques alimentaires. Il a ensuite été tour à tour consultant pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Conseiller spécial de plusieurs Comités parlementaires à la Chambre des Communes Britannique et Consultant sur la sécurité alimentaire à l’Institut britannique Royal des Affaires Internationales. Entre 2006 et 2011, il était Commissaire au sein de la Commission britannique pour le Développement durable. Entre 2008 et 2010, il était également membre du Conseil au Département de l’environnement, de l’alimentation et des affaires rurales. En 2010, il a été nommé au Conseil alimentaire du maire de Londres.

Principaux domaines d’expertise
Le Dr. Lang s’intéresse spécifiquement aux façons dont les politiques alimentaires influent sur l’environnement, la santé, la justice sociale et les citoyens en général. Ses recherches actuelles portent sur les modes d’alimentation durable, la sécurité alimentaire, les politiques concernant l’alimentation (notamment au Royaume-Uni et au sein de l’Union Européenne) et sur « la démocratie alimentaire ».

Collaborations
Timothy Lang a été élu Professeur Associé de la faculté de Santé publique en 2001. Il a été Vice-Président de l’Institut pour la Santé environnementale et Président de Garden Organic. Il est auteur et co-auteur de nombreux articles, rapports, chapitres d’ouvrages et ouvrages scientifiques. Il écrit aussi régulièrement pour la presse grand public et tient une chronique mensuelle dans The Grocer depuis 2000.

photo
Jennie Macdiarmid
Chargée de recherche principale au sein du Groupe de recherche sur la Santé publique et la Nutrition de l’Université d’Aberdeen

Carrière universitaire

  • Licence de Nutrition et de science alimentaire de l’Université de Surrey, Royaume-Uni
  • Doctorat (PhD) de Psychologie de l’University de Leeds, Royaume-Uni

Parcours professionnel
Jennie Macdiarmid a commencé sa carrière durant ses études, en travaillant dans un laboratoire de recherche du Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (Organisation de Recherche Scientifique et Industrielle du Commonwealth – CSIRO), à Melbourne en Australie. Après l’obtention de son diplôme, elle a été Assistante de recherche à l’Institut de recherche sur les aliments à Norwich, au Royaume-Uni. Puis, elle se tourne vers le Département de Psychologie de l’Université de Dundee (Royaume-Uni) pour travailler sur les comportements alimentaires, notamment ceux liés au chocolat. En 1997, elle obtient son doctorat (PhD) du département de psychologie de l’Université de Leeds, en s’intéressant aux caractéristiques des consommateurs de produits pauvres et riches en gras. Pendant son doctorat, elle travaille 18 mois pour l’International Obesity Task Force (Force d’Intervention Internationale sur l’Obésité – IOTF), basée à l’Institut de recherche Rowett pour la Nutrition et la Santé à l’Université d’Aberdeen. En 2006, elle rejoint les équipes de recherche sur la Santé publique et la Nutrition, toujours au sein de l’Université d’Aberdeen. Elle y est aujourd’hui Chargée de recherche principale.

Principaux domaines d’expertise
Le Dr. Macdiarmid s’est intéressée à l’évaluation des politiques pour la nutrition et l’activité physique, aux déterminants environnementaux de l’obésité et aux habitudes alimentaires des enfants. Actuellement, elle se penche sur l’impact de l’alimentation sur le changement climatique pour parvenir à des modes d’alimentation sains et durables.

Collaborations
Jennie Macdiarmid fait partie du Comité de pilotage du Biotechnology and Biological Sciences Research Council (Conseil de Recherche en Biotechnologie et Sciences Biologiques – BBSRC) au Royaume-Uni. Elle est également membre du Comité scientifique de la Fondation Daniel et Nina Carasso depuis 2012.

photo
Agnès Martin
Directrice Science et Nutrition Europe pour Danone Nutricia Research

Carrière universitaire

  • Agrégée de Sciences de la Vie, Ecole Normale Supérieure, France
  • Doctorat en Ecologie, Université Paris Sud (XI), France

Parcours professionnel
Agnès Martin a commencé sa carrière comme Professeure Assistante en Zoologie, Éco-physiologie et Écologie à l’Université Paris Sud (XI), entre 1986 et 1991. Puis, elle rejoint le groupe Danone, en tant qu’ingénieur Recherche et Développement pour les produits laitiers. En 1995, elle rejoint l’Institut Danone, d’abord comme Déléguée puis comme Directrice. En 2006, elle devient Directrice de la politique mondiale Nutrition et Santé de Danone. En 2013, elle est en charge de la coordination et de la validation des plans stratégiques pour la Recherche et la Nutrition de Danone Nutricia Research, en tant que Directrice Nutrition et Recherche pour l’Europe de l’Ouest et l’Afrique du Nord. Depuis 2014, elle est Directrice pour l’Europe de la Recherche et de la Nutrition de Danone Nutricia Research. Ses fonctions incluent notamment de veiller à la crédibilité nutritionnelle et scientifique des produits Danone.

Principaux domaines d’expertise
Le Dr. Martin est spécialisée en Sciences de la vie, en Écologie, en Nutrition, en Alimentation, en Santé et en Systèmes d’alimentation durables.

Collaborations
Agnès Martin travaille régulièrement avec les parties prenantes de la nutrition : chercheurs académiques, communauté médicale ou encore autorités institutionnelles.

photo
Ricardo Uauy
Professeur de Santé publique et de Nutrition à la London School of Hygiene and Tropical Medicine (École londonienne de Santé publique, de Nutrition et de Médecine tropicale – LSHTM)
Professeur de Nutrition et de Pédiatrie à l’Université du Chili

Carrière universitaire

  • Études de médecine chirurgicale à l’Université du Chili
  • Spécialité en Pédiatrie à l’Université de Harvard, États-Unis
  • Spécialité en Néonatalité à l’Université de Yale, États-Unis
  • Doctorat de Nutrition biochimique et métabolique, et de Gestion internationale de la nutrition du Massachusetts Institute of Technology (MIT), États-Unis

Parcours professionnel
Ricardo Uauy a été l’Assistant du grand scientifique de l’alimentation Nevin Scrimshaw pendant ses études aux États-Unis. Puis, il a exercé pendant huit ans son métier de médecin au Chili, sous la dictature de Pinochet. Au retour de la démocratie en 1990, il a contribué à la réorientation des programmes d’alimentation et de nutrition du pays et à la transformation de la recherche à l’Institut de la Nutrition de l’Université du Chili (INTA), à Santiago, pour faire face aux immenses changements épidémiologiques que le pays avait vécus. En 1994, il devient Directeur de l’INTA pour huit ans, avant de rejoindre en 2001 l’International Union of Nutritional Sciences (Union Internationale des Sciences de la Nutrition – IUNS) comme Président élu. Il est actuellement Professeur de Nutrition et de Pédiatrie à l’Université du Chili et Professeur de Santé publique et de Nutrition à la LSHTM.

Principaux domaines d’expertise
Le Dr. Uauy est spécialisé en Nutrition, Pédiatrie et Santé publique, à la fois comme médecin et comme expert des politiques publiques.

Collaborations
Ricardo Uauy a été Conseiller pour plusieurs agences des Nations Unies comme l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Il a aussi été Président du Groupe de Conseil des Nations Unies pour la Nutrition (ACC/SCN). En 2012, il été récompensé du Prix national pour les Sciences Appliquées et la Technologie du Chili.